BALLADYNA-WITCH & THÉÂTRE DE RÉVOLTE
POLISH PRESS Journalist - BEFORE 2001 / FRANCE: Associate de la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs & Éditeurs de Musique) / Associate of The International Dance Council CID (2011-2012) /
Dancer & choreographe of the POLISH Association of Independent Dancers (2000) / PARIS-Micadanses (2006) /
Hors-la-loi (From 2001 - 2016) / AU-DELÀ-de-la-loi (From 2016)


ARTIST & WARRIOR'S AND THÉÂTRE DE RÉVOLTE'S HISTORIC WEBSITE

 






HOSTED IMAGES


(I) COMPOSITION "TWO PHOTOGRAPHIES & ONE UNIVERSE":
"KZ DACHAU" BY CHRISTIAN DEMARE (FRAGMENT) & "WITCH IN THE RED" BY ANDREAS CARAISCO
(BANNER EN HAUT: "KZ DACHAU" PART1, IMAGE2 & PART2, IMAGE5) .
THE PHOTOGRAPHIES ARE ALSO THE PARTS OF "THE HUNTED PEOPLE" PROJET
(
http://balladyna-thehuntedpeople.tumblr.com)
& FONT LA PARTIE VISUELLE DU TEXTE "LE MONDE DE DERRIÈRE DES BARBELÉS"
(
http://balladynadetempete.wordpress.com/2013/10/04/le-monde-de-derriere-des-barbeles)
(II) COVER OF THE "WITCH'S SONGS" ALBUM
(III) COVER OF THE "WITCH'S SONGS WITH GOTARD'S MUSIC" (ONGOING)
& SIMULTANEOUSLY BALLADYNA-WITCH DEEZER'S VISUAL
(PHOTOGRAPHY BY ANDREAS CARAISCO & B-WITCH).










PHOTOGRAPHIC CREATION WITH CHRISTIAN DEMARE


_____________________________________________________________________________________________________________


"THE FIGHT ...IS A PRIVILEGE. I KNOW THAT" - DIAMANDAGALAS) – IL DOIT SE FAIRE SANS ARRETER.
SI ON VEUT ÊTRE… NON, PAS « HUMAIN » : CAR LE MOT « HUMAIN » S’EST, HÉLAS, DÉVALORISÉ* 
(AUJOURD’HUI SEULEMENT LES LOUPS ET LES WITCHES – SONT CEUX QUI RESTENT À LA GARDE DES FEUX QUI VONT TOUT PURIFIER QUAND LE TEMPS VIENDRA) –
…LET'S FIGHT ALORS...! ET PAS SI ON VEUT ÊTRE « HUMAIN »,
MAIS SI ON VEUT : Ê T R E.
VIVRE.
POUR QUELQUE CHOSE.
PAS POUR RIEN,
NI POUR PASSER UN TEMPS SANS TROP DE SENS,
DE QUELQUES DÉCENNIES VAINES,
SANS REGARD FORT,
SANS ARRACHEMENT ET SANS CRI.
QUE MEURENT, LES CHIENS, LES POLTRONS.
QUE MEURENT - CEUX QUI ONT PEUR DE VOIR LE MONDE.

TOUT SERT COMME UNE ARME POUR LA MÊME BATAILLE.
- « VIVE - THOSE WHO FIGHT… ! » - CRIE LILITH.
ET MOI, JE CRIE, PUISQUE J'EN AI L'ENVIE.
CRIE CHAQUE PHOTOGRAPHIE
QUE VOUS VERREZ SUR CETTE PAGE.




_______________________________

* QUANT À LA DÉVALORISATION DU MOT "HUMAIN",
ELLE EST INDISCUTABLE ET ON EN EST CONSCIENTS
DEPUIS LONGTEMPS.
QUAND À "AUJOURD'HUI", CETTE DÉVALORISATION ÉTAIT CONFIRMÉE QUAND LES PREMIERS BATEAUX AVEC LES MIGRANTS ONT ÉTÉ NOYÉS "GRÂCE AUX" CHIENS AU SERVICE DES POUVOIRS DES PAYS – ET QUAND LES MÊMES POUVOIRS ONT RÉUSSI À METTRE DANS LES TÊTES DE LA MASSE UNE IDÉE ET UNE ABERRATION STUPÉFIANTE : QUE POUR ÊTRE UN HUMAIN (ON LE NOMME "RÉ-GU-LIER"(!)
…UN PAPIER EST INDISPENSABLE. 




TOUT LE TRAVAIL DONT LA PARTIE EST ICI PRÉSENTÉE, ET TOUTES LES IMAGES – PUISENT, AINSI QUE LE CHANT-CRI ET LA DANSE-THÉÂTRE – DE LA MÊME SOURCE QUE LE LIVRE « UNE LILITH DE PLUS. HISTOIRE D’UN MEURTRE LÉGITIME » - ET VONT AVEC LES PRINCIPES DE RÉVOLTE CRÉATIVE ET DU COMBAT POUR LA DIGNITÉ DE CHAQUE HUMAIN Y AFFIRMÉS. ILS POSSÈDENT ALORS LA LIAISON INARRACHEABLE AVEC LE ROMAN LUI-MÊME – ET AVEC TOUTES HISTOIRES DES WITCHES-SORCIÈRES DE CE MONDE.
CES PHOTOGRAPHIES – ISSUES DU TRAVAIL CONTINU AVEC CHRISTIAN DEMARE - VONT ALORS ÊTRE PRÉSENTES ET FAIRE PARTIE DE PLUSIEURS CRÉATIONS (PRÉSENTATIONS SCÈNIQUES, CONCERTS, POCHETTES DES ALBUMS, ETC).