BALLADYNA-WITCH & THÉÂTRE DE RÉVOLTE
POLISH PRESS Journalist - BEFORE 2001 / FRANCE: Associate de la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs & Éditeurs de Musique) / Associate of The International Dance Council CID (2011-2012) /
Dancer & choreographe of the POLISH Association of Independent Dancers (2000) / PARIS-Micadanses (2006) /
Hors-la-loi (From 2001 - 2016) / AU-DELÀ-de-la-loi (From 2016)


ARTIST & WARRIOR'S AND THÉÂTRE DE RÉVOLTE'S HISTORIC WEBSITE

 

MUSICS AGAINST POLITICS


______________________________________________________________________________________________







Un des fondements les plus importants de la politique des pays,
et surtout de ceux qui s’efforcent de maintenir leur image
des grandes contrées où règnent
« Liberté – Égalité – & - Fraternité »,
est une manipulation des consciences des masses
par un aveu publicitaire et par un principe
en vrai inexistant :
« Nous – respectons - les – DROITS – HUMAINS ».

Il y en a, parmi ces pays, même certains
qui - in despite de tout ce qui est le principe réel des agissements de leurs gouvernements, de leurs institutions et des individus eux-mêmes,
et dont l'opposition à cette règle on voit avec l'oeil nu -
essayent de prétendre encore que ces Droits des Humains
sont, chez eux, la chose la plus importante.
(Conscients que l'arrogance et la rhétorique d'un côté,
et l'inconscience et la naïveté de l'autre
devraient s'arrêter pourtant quelque part,
et que quelqu'un des "croyants" va enfin éclater de rire,
ils ne vont quand même pas aussi loin pour dire:
"Droits des ÊTRES Vivants").


En se promouvant ainsi,
à chaque manifestation devant les hôtels des villes...
et en suivant réellement les principes de la publicité,
les intéressés
(les auteurs des lois des pays,
les ministres, les sénateurs, les gouverneurs,
et les... suiveurs)
oublient d’ajouter dans les didascalias de leurs grands panneaux
sur l’existence d’un petit composant,
pourtant bien pervers puisqu'il change tout.

Le composant en question est le fait,
que dans la législation de ces pays
– dont on parle en même temps comme des plus développés du monde –
PAS CHAQUE HUMAIN EST CONSIDÉRÉ POUR UN.


...En bref, pas chaque homme - L'EST,
pas chaque femme - L'EST,
et même pas chaque enfant - L'EST.

En théorie, cela semble incroyable et les générations futures de l'espèce humaine vont certainement considérer ses ancêtres du début du XXI siècle pour ce qu'ils sont: les apôtres du système de l'esclavagisation,
mais c'est ainsi.

Aujourd’hui, dans ces pays des Human Rights,
il y a alors
(en accord avec ce que veulent les ministres, les sénateurs et les présidents -
mais aussi les peuples psychologiquement misérabilisés,
autant que l'étiquette de "non-humain"... ce n'est pas d'eux qu'elle concerne): 
CEUX QUI ONT DROIT À VIVRE,
À ÊTRE HEUREUX, À NE PAS SOUFFRIR,
À RESPIRER, À DÉVELOPPER LEURS TALENTS,
à sentir ce qu'on sent en liberté
et à ne pas étouffer en eux/en elles, en ce lieu, de la haine,
à parler à qui on veut, à voir qui on veut
et à ne pas devoir regarder de celui ou de ceux
dont l'apparence et la présence horrifie et abhorre,

À – NE – PAS – ÊTRE – AVILI(-E)S,
À – NE – PAS – ÊTRE – HUMILIÉ(-E)S,
À NE PAS ÊTRE MIS DANS LA SITUATION
DE L'EXPOSITION
AUX HUMILIATIONS,
AUX AVILISSEMENTS
ET AUX VIOLENCES,
À – NE – PAS – SUITE DES NÉGATIONS DE L'HUMANITÉ DES PERSONNES – DEVENIR MALADES,
ET - SUITE DE TOUT CELA -
...À – NE – PAS – MOURIR


…ainsi que les autres :
DESTINÉ(-E)S PAR LES LOIS DES PAYS
DES HUMANS RIGHTS MAIS PAS POUR TOUS
(donc répétons: par les gouverneurs ET par les peuples)
AUX AFFRES
QUI - SI ON VOULAIT ASSUMER LA RÉALITÉ
EN LA NOMMANT PAR LES MOTS -
NE DEVRAIENT PAS PORTER D'UN NOM DIFFÉRENT
QUE CEUI DE L'EXTERMINATION EN RALENTI*.

UN TEL ÉTAT DES CHOSES,
MAINTENU PAR LES POLITICIENS ET PAR LEURS « FOLLOWERS »
AVEC TOUTES LEURS POSSIBLES FORCES
(les deux côtés prétendant en même temps
de maintenir l’état contraire)
EST UNE INFAMIE ET UNE OPPROBRE DU XXI SIÈCLE.


LES ACTIONS DU THÉÂTRE DE RÉVOLTE
SONT ORIENTÉES ET DÉCLARÉES EXPLICITEMENT
POUR LUI METTRE LA FIN.

 
 


* L'EXTERMINATION EN RALENTI
- ou L'EXTERMINATION CAMOUFLÉE
DES ÊTRES HUMAINS –
concernant les pays « développés » et mise à l'oeuvre
"grâce" à la mise par les gouvernements des pays en validité des certaines "lois" s'opposant aux lois naturelles
,
elle est sans doute
une des plus cruelles et perverses
inventions de nos temps.

Son principe est fondé sur la simple logique
de mener L'Être Humain à l’état de la Mort Réelle
en passant par tous les états de la transition :
- la Négation de son Humanité,
- la Négation de ses ressentis, de ses sentiments, de ses besoins psychologiques ainsi que des besoins de son corps
(A - privation et le refus des Droits de L'Être Humain légalisée,
donc mise en point déliberement /le cas: la déshumanisation des personnes ne possédant pas d'un "papier"/;
B - privation et le refus des Droits de L'Être Humain organisée aussi délibérement mais "grâce" aux moyens officieux),
- l'Utilisation de la Personne
- l’Humiliation
- l’Avilissement
- la Maladie,
à la façon souvent dissimulée, bien camouflée
et professionnellement arrangée par la loi.

Ce type contemporain de L’EXTERMINATION DES ÊTRES HUMAINS peut être alors nommé également L'EXTERMINATION DISSIMULÉE,
ou - EXTERMINATION PAR LA DÉLEGALISATION.


____________



EP "DÉMANTÈLEMENT DES CAMPS"
ENREGISTRÉ EN 2011 EN COOPÉRATION AVEC GOTARD
EST ACCESSIBLE EN FORME DIGITALE SUR LE SITE
-> B-WITCHCAMP
AINSI QUE SUR LE SITE DU COMPOSITEUR DES MUSIQUES
-> GOTARD.



PLUS SUR
"DÉMANTÈLEMENT DES CAMPS"
& LE CONCERT DU 22 SEPTEMBRE 2011
SUR WORDPRESS:








________________________________________________________________________________


"CAR NOUS, NÉS "ICI" ALORS PLUS HUMAINS QUE VOUS NE L'ÊTES, NOUS AVONS BESOIN DE CETTE TERRE
SUR LAQUELLE VOUS MARCHEZ,
DE L'AIR QUE VOUS RESPIREZ, ET DE L'ARGENT QUE VOUS POURRIEZ NOUS VOLER EN LE GAGNANT : SUR NOTRE TERRE DONC C H E Z - N O U S...!
BANDES DES IMMIGRÉS, BANDES DES ROUMAINS, QUI - SI DÉMANTÉLÉS DE LEURS CAMPS MINABLES -
RETOURNERONT DANS TOUS LES CAS LÀ D'OÙ ON LES D É P O R T E...!"*






*
LA PENSÉE - AINSI QUE LE QUALIFICATIF "BANDES DES ROUMAINS" - EST UNE CITATION VÉRITABLE
TIRÉE D'UN MAIL CONCERNANT LES PERSONNES DÉMANTÉLÉS,
ÉCRIT À L'AUTEURE DES LYRICS DE "DÉMATTÈLEMENT DES CAMPS" PAR UN "CITOYEN FRANÇAIS"
JOUISSANT, DE SA PART, DE TOUS SES DROITS FONDAMENTAUX.

_________________________

AND NO, WE DO NOT AGREE!
JESTEM PRZECIW, NIE ZGADZAM SIÉ!
I NIET: MY NIE SOGLASNI!
ET NON, NOUS NE SOMMES PAS D'ACCORD!